From Nowhere

From Nowhere : Kip Hanrahan


1-kip.html.jpg

Chaque mois, ZicWorld vous présente un artiste méconnu dans sa rubrique From Nowhere … Ce mois-ci, retour sur Kip Hanrahan, percussionniste engagé à la carrière très importante depuis 30 ans …

 » Tous les disques de Kip Hanrahan se ressemblent plus ou moins, et font entendre une musique faite de plans rapprochées, urbaine, new-yorkaise, cosmopolite, métissée, sensuelle, moite. « 

Métisse Music présente … Kip Hanrahan :  » Avant de définitivement se tourner vers la musique à la fin des années 70, Kip Hanrahan avait étudié l’architecture puis le cinéma. Deux domaines qui n’ont ensuite jamais cessé de faire partie intégrante de son oeuvre, débutée en 1981 avec Coup de Tête et dont la dernière trace à cette heure est l’album Beautiful Scars, paru il y a quelques mois.

Percussionniste, Kip Hanrahan est avant tout producteur. Depuis plus de 25 ans, tous les disques parus sous son nom incluent une quantité impressionnante de musiciens, actifs sur les scènes du jazz / free jazz, de la musique latine ou du rock. Ainsi, depuis 25 ans, on a pu entendre sur une quinzaine de disques, et parmi beaucoup dautres, les guitaristes Arto Lindsay ou Leo Nocentelli (The Meters), les bassistes Jamaaladeen Tacuma, Bill Laswell ou Fernando Saunders, les batteurs Anton Fier, Andrew Cyrille ou JT Lewis, les pianistes Carla Bley, Don Pullen, Mike Cain ou DD Jackson, les violonistes Alfredo Triff ou Billy Bang, les souffleurs Jerry Gonzalez, Henry Threadgill, Byard Lancaster, David Murray ou Ron Blake.

Mais le ciment de l’oeuvre d’Hanrahan, c’est la basse électrique, celle, élastique, de Steve Swallow, les percussions magiques et omniprésentes de Milton Cardona, Daniel Ponce, Horacio El Negro Hernandez ou Robby Ameen, et les voix, celles de Brandon Ross, Lisa Herman, Alvin Youngblood Hart ou Lindsey Marcus, ainsi que celles, essentielles, de la cubaine Xiomara Laugart et du gallois Jack Bruce, mythique bassiste du groupe Cream avec Eric Clapton. Autant de voix chantées, parlées, murmurées, en anglais ou en espagnol. Tous les disques de Kip Hanrahan se ressemblent plus ou moins, et font entendre une musique faite de plans rapprochées, urbaine, new-yorkaise, cosmopolite, métissée, sensuelle, moite.  »

SITE OFFICIEL ARTISTE : http://www.americanclave.com/

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s