Album promotion/Top 10 mensuel

Top 10 Octobre 2011 : Night of the hunters (Tori Amos)


Un nouvel album de l’auteure de Boys for peel est toujours un grand moment : disons-le tout net, nous avions peur d’un nième redite, car Tori Amos, entre son héritage Bushien et ses tentatives plus rock’n’roll n’a jamais vraiment trouvé sa voie ces dernières années : tantôt symphonique limite euphorisante, tantôt le propos sans envergure, pop, encore et toujours pop, même si toujhours parfaitement efficace et émotionnellement touchante. Voilà que ce Night of the Hunters fait la part belle aux orchestrations, violon en tête, mais aussi hautbois, clarinette et tout ce qui s’avère nécessaire à porter dans le domaine du lyrisme pur cette voix, ce piano, si connus, enfin retrouvés.

La légèreté presque björkienne, enfantine (« Cactus Practice ») rencontre l’apanage symphonique intimiste et profond (« Shatering sea »), à fleur de peau, poppy mais au sens dynamique, moteur (on tourne !) du mot (« quoi ? on dirait Duffy ? Superbe …). Ce Night of the Hunters se présente comme un unique titre ou presque tant l’auditeur est mené, à la suite du lapin, dans le terrier bourré de surprise d’une Tori en grande forme : et s’il y a des chasseurs quelque part, ce sont les auditeurs qui, sur le qui vive, sont prêts, lorsque le Stop s’engage à relancer un Play pour qu’une nouvelle chasse aux émotions s’ouvre à eux, entière, ultime, unique.

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s