Album du mois/Album promotion/Culture musicale/Promotion/Top 10 mensuel/VIP / Artiste incontournable

Album du mois – Mai 2012 : Tigermending (Carina Round)


Définitivement, à moins que vous ne découvriez avec nous qu’il ne s’agit là que d’un début, l’incorrigible Carina Round, déjà connue pour ses nombreuses et ambitieuses participations, excusez du peu, avec The Smashing Pumpkins ou plus récemment James Keenan Maynard, notamment dans le cadre du groupe Puscifer, dont elle est maintenant membre à part entière, n’a pas fini de nous étonner : Tigermending croise le fer des influences électro du millénaire, avec un héritage monumental du meilleur de ce que la pop et le rock ont su enfanter, et ce, sans toutefois se départir de l’esprit très indépendant qui anime la jeune anglaise : onze titres de qualité supérieure qui lui valent le titre d’album du mois de mai 2012 chez Zikworld !

On comprend aisément comment Anoushka Fisz (épouse du non moins respectable Dave Stewart, guitariste des Eurythmics, qui s’est également illustré aux côtés de Candy Dulfer, par exemple, saxophoniste hollandaise et amie de … Prince !) a choisi de faire confiance à cette ultra-douée du rock :  forte d’échappées solitaires où se côtoie le gratin du succès interplanétaire « durable », comprenez Brian Eno (touche à tout génial, un temps avec Roxy Music), Billy Corgan (Smashing Pumpkins justement), Carina Round livre un nouveau méfait en ce mois de mai.

Et la barre est placée haute dès l’introductif « Pick up the phone », qui, sous ses allures de single radio, et bien que parfaitement calibré pour, laisse affleurer cette tonalité électro-folk qui n’est pas sans rappeler Maria Taylor (en solo, plus qu’au sein d’Azure Ray d’ailleurs) et vocalement Kate Havnevik et son Melankton ; Mais si Carina sait composer une pop sautillante, aux refrains accrocheurs et entêtants (« You and me »), parfois presque susurrée, en apparence, elle n’est finalement jamais avare d’orchestrations prêtes à exploser comme un rock foudroyant (« Mother’s Pride »), qui resserrent les liens, pas évidents de prime abord, avec le travail d’un Maynard dans Puscifer : c’est comme une matière poétique qui enflerait peu à peu, jusqu’à devenir un instant unique d’émotion qui vous porte (« You will be loved » est une merveille du genre).

La batterie, à moins qu’il ne s’agisse du coeur battant de cette compositrice hors pair, rencontre les bruitistes apports (mains qui claquent, guitares qui ripent), puis les cuivres, et ce « Last Time » qui n’en est pas un, relance de manière folle cet opus déjà surprenant : le son est rock, profondément efficace ; et Carina Round fait progresser l’expérience sonore, sans se départir jamais ni de l’énergie électrique (« Girl and the Ghost »), ni de l’émotion (« Simplicity hurts »), presque épidermique, en vagues sonores qui vous balancent (« The arrangement », « The secret of Drowning ») et lorsqu’elles vous déposent enfin, sont parvenues à greffer la pureté de la voix (« Set fire »), la magie des compositions, la profondeur de la basse, la justesse des mélodie et la pertinence des arrangements comme un souvenir indélébile, une brûlure inaltérable … comme le final hors du temps d’un « Weird Dream » qui met à bas les murs genrés de la musique radionormée pour laisser, à nue, devant nous, une femme qui peut revendiquer haut et fort de faire ni du rock, ni de la pop, simplement de la musique, de l’art, tant celle-ci est scrupuleusement composée, et de le faire bien, si bien, au final ; son Tigermending est ce qu’on appelle un petit joyau, comme seules quelques grandes dames ont su en délivrer dans l’écrin de nos ouïes susceptibles. Elles se sont appelées pour toujours Kate, Tori, Björk, Regina et maintenant Carina.

Une réflexion sur “Album du mois – Mai 2012 : Tigermending (Carina Round)

  1. Cerise sur le gâteau, et ce n’est pas peu dire quand on connaît l’intensité de ses prestations scéniques, Carina nous fera l’indicible honneur d’une visite en France à l’automne 2012. Faîtes-vous une fleur en courant l’entendre live, elle va vous cueillir!

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s