Album promotion/Culture musicale/La Matinale ZW/News / Brèves/Promotion

Croquer le monde le 14 mai 2012


 

« Trop d’artistes, de créations, s’il s’agit bien là d’art d’ailleurs … » ; combien de fois a-t-on entendu cette rengaine, hurlée à grand renfort de mégaphone depuis la mondialisation (elle a commencé quand, vous savez vous ? « La faute à Internet ! » répond la voix) ? Et chacun y va de son refrain sur la taille du C de culture, et de classification par là-même. Quoi ! Qu’y a-t-il d’insurmontable dans cet avènement du tout information ? L’exercice du choix, voilà tout. La masse nécessite de se forger une opinion, un fil conducteur, de connaître et d’apprendre les inconnues de cette culture tout azimuth, à l’aune de notre connaissance de nous-mêmes : que suis-je prêt à entendre ? A aimer ? A supporter ? Qu’est-ce qui me surprend ? Me dérange ? M’invite à progresser ? Qu’est-ce qui me délivre ? Qu’est-ce qui me rassure ? Quel temps suis-je capable de consacrer à l’apprentissage de l’Autre ?

 » C’est donc l’habitude, je pense, qu’il lui faudrait pour peu qu’il ait l’intention de voir les [choses] d’en haut. Et tout d’abord ce sont sans doute les ombres qu’il examinerait le plus facilement, puis après cela les images dans les eaux des hommes et des autres [choses], puis enfin cela même ; à partir de là, ce qui est dans le ciel et le ciel lui-même, il pourrait les contempler, plus facilement sans doute de nuit, regardant en face la lumière des astres et de la lune, que de jour le soleil et celle du soleil. (…) À la fin certes, je pense, c’est le soleil, non pas ses apparitions dans les eaux ou en quelque autre place, mais lui-même tel qu’en lui-même dans son espace propre, qu’il pourrait examiner et contempler tel qu’il est. » Platon, République, VII, 514a1-517a7 (1)

Et tel est bien le travail de Zikworld : nous soulignons cette aventure de ces mots « Global Experienz », parce qu’il ne nous semble pas moins utile de dessiner les contours du monde aujourd’hui, qu’il y a plusieurs siècles, lorsque de simples soldats, enrôlés dans les rangs d’une armée de Conquistadores, rendaient de cette manière ce qu’ils découvraient, puis voyaient avec leurs yeux d’occidentaux, et parfois apprenaient à voir enfin avec ceux des peuples autochtones. On a peut-être plus appris de ces gens prêts à rencontrer l’Autre, que des histoires officielles. Des détails. La vie.

Photo empruntée à Mv-archi.

Nous ne sommes pas là pour défaire le monde de ses habits de consommateurs, et l’expérience que nous souhaitons livrer n’est pas tant celle de la non-consommation que du choix : écouter, rencontrer, resentir, vivre la musique, choisir le son de ses jours, de ses nuits, de ses partages, de ses joies ; faire du monde un grand chant d’expérimentation de soi avec les autres. On rencontre souvent du déjà-vu, ce qui ne signifie nullement qu’il n’est pas bien réalisé ; et qui n’a jamais rêvé de pouvoir ainsi piocher dans les souvenirs, la mémoire, au gré de ses états d’esprit ? Mais on rencontre aussi et surtout de l’invention, de l’intelligence et du savoir-faire, de l’émotion en mouvement. Chroniqueur mouvementé. Voilà une mission qui nous sied bien. Zikworld est en cela, en quelque sorte, notre Carnet de voyage, notre Relation de la musique, comme d’autres ont produit leur Relation du Michoacan : après tout, si Colomb rêvait en secret de l’or des Amériques pour libérer Jérusalem (2), au-delà de l’altérité, nous devons bien avoir au fond de nous une quête personnelle qui trouve sa résonnance dans ce grand voyage musical, et ce, en toute lucidité. Et vous, quel morceau de ce monde allez-vous croquer, décrire aujourd’hui ? Laissez vos commentaires et prenez part à l’expérience globale !

_________________________________________

 (1) Traduction de Bernard SUZANNE, © 1999, 2001

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s