Album promotion/MuseZic/Promotion

MuseZic : One more angel (John Patitucci)


 

N’avez-vous jamais été complètement envahis par l’émotion, lorsque, seul, sortant d’un assoupissement, scrutant l’écran de télé pour saisir le sens de ce qui s’y passe, vous êtes soudain projeté dans un univers onirique où règne un sentiment de solitude, de pesanteur …

… l’homme, vautré dans un canapé façon cuir épais, dans la pénombre d’une New York flamboyante de ses allures nocturnes, a le visage strié par les tores vénitiens, dans un esprit parfaitement Tarantino, et de la forme de ses lèvres, des ronds de fumée montent au plafond de votre rêverie ; ce n’est alors rien d’autre que l’amoncellement des petites blessures, personnelles, des grandes pertes aussi, du calme faussement serein de la résignation feinte, qui vous déboule dans le ventre et dans la tête ; c’est ce son de l’au-delà intérieur, de la mélancolie plus que de la tristesse, que ce One More Angel implique chez moi : John Patitucci (bassiste, y compris éléctrique, pour tout un tas de monde, dont Wayne Shorter), qui évoque, sur ces compositions, la perte (réelle) d’u enfant, donne à sa contrebasse une violence que les mots n’auraient su transcrire ; on quitte le domaine du jazz, au sens générique, pour entrer dans la dimension pluraliste des émotions à cordes tendues, des crissements nerveux d’archers. Un album presque surréaliste de réalisme sonore.

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s