Agenda/Culture musicale/La Matinale ZW/News / Brèves

Etre incandescent le 24 avril 2012


Fremen a convoqué ce matin les années 90 dans ma tête : j’ai écrit moi-même sur cette période, avec ses bandes, ses rassemblements, ses convictions. J’ai dans les oreilles la musique de la révolte, celle de l’amitié aussi ; Est-ce pour cela que Pearl Jam accompagne nos pas, chaque jour de cette semaine ? La règle des 20 ans a-t-elle amené, en ces années 10 le vent des 90’s ? Je ferme les yeux quelques secondes et je vois les bras tendus, les mains unies, les jambes raides, le buste fier, de toute une génération qui faisait le pied de nez aux rêve capitaliste, en entonnant « Viva Che Guevara » … il existe bien une musique de la relation à l’autre, une musique de l’emportement des sens, de la fusion des espoirs, et si l’on est souvent amenés à entendre pour ça des titres « révolutionnaires », notre génération a plutôt chanté sa colère sur le « One » de Metallica, plutôt écrit ses rêves de partage sur le « One » de U2, sa tristesse sur le « Philadelphia » du Boss, les yeux dans les yeux de l’innocence perdue.

Alors, en effet, peu importe les drapeaux, peu importe les couleurs, de visages, d’yeux ; il est une étincelle au fond des regards, qui doit se lire chaque jour, chaque fois qu’il est possible d’y puiser, avec passion ou raison, la force d’aller vers demain, de construire ensemble ; et nous sommes tous en cela une petite allumette ; cette allumette, qui pourrait bien sentir le souffre un jour, vaut bien mieux que toutes les flammes, que tous les bûchers du monde. Inutile incandescence pour celle et celui qui n’a pas la décence de choisir un camp : les plus grands amplificateurs du monde ne sont rien sans enceintes : où est-elle la résonance, où est-il l’écho des coeurs, des esprits, des sueurs, des ardeurs ? Faut-il que nous écrivions ensemble et ici l’hymne du partage et du mieux vivre ensemble ? Et si vous commenciez à l’écrire avec votre voisin, de métro, de pallier, de bureau, de trottoir, de labeur ? Et si vous tentiez cette friction des envies communes pour que naisse la flamme, pour que l’allumette s’enflamme ? Laissez vos traces de souffre en commentaires … merci !

2 réflexions sur “Etre incandescent le 24 avril 2012

  1. Tout d’abord merci pour les liens vers mon blog, J’écris toujours en ayant l’idée de susciter chez le lecteur un sentiment ou un intérêt quelconque pour tel ou tel sujet.
    Nous sommes effectivement tous une allumette portant une petite flamme qu’il faut chérir et faire grandir et ça c’est un exercice de tous les jours. Il faut nourrir ces flammes pour qu’un jour d’entre toutes naisse un grand feu qui nous réchauffera et nous redonnera une envie saine de nous battre pour un monde meilleur et non pour défendre un modèle de société obsolète !

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s