A live/Album promotion/Culture musicale/Nothing compares .../Promotion

Nothing Compares : Paint it Black (The Rolling Stones)


Il est bien évidemment inutile de présenter « Paint it black« , l’un des titres les plus connus au monde, signé des Rolling Stones, en 1966 (album Aftermath). Or, l’ambiance dépressive du morceau (les paroles sont suffisamment claires) s’est perdue au fil du temps pour transcender le sens original en un hymne du changement (le noir anarchiste ?). Il fallait bien que toute la profondeur, bien au contraire, des sentiments qui s’opposent, de l’être qui se décompose, à mesure que le noir envahit la toile, soit un jour rendu, musicalement, peut-être mieux que ce que les Stones étaient parvenus à faire 40 ans auparavant.

L’énergie au service du tourment ne pouvait venir que de musiciens capables de canaliser, dans une cover song (d’ailleurs pas orpheline puisqu’In Vain I, II, et III en contiennent bien d’autres (le « Motorbreath » de Metallica notamment), une telle intensité sonore, pour la livrer tout à la fois brutale, grandiose, définitive : Voici donc la reprise par RAGE & The Lingua Mortis Orchestra. Inoubliable.

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s