Album promotion/Promotion/Top 10 mensuel

Album du Top 10 – Mars 2012 : Port morrow (The Shins)


Inégal est le mot, lorsqu’on évoque le travail de James Mercer, seul survivant de l’épopée The Shins originelle (et ô combien saisissante), qui, s’il ne parvient plus à captiver, mérite les acclamations d’un public pop-rock amateur de tubesques réalisations, comme ce Port Morrow en contient plein ses recoins aqueux et collants.

Reconnaissons d’entrée que le monsieur, encore bien entouré, sait mettre en avant sa voix claire et projeter dans l’espace électro-pop un rien mielleux (« It’s only life », ambiance U2), la force évocatrice de celle-ci ; on en récolte des titres taillés FM (« Simple song », « September »), mais fort heureusement, également, quelques compositions du plus bel effet, dans un esprit très Londonnien (« Bait and switch », « No way down », « Port of Morrow »), limite bluesy, en héritage direct des Beatles (« The rifle’s Spiral ») et quelques ballades innocentes, qui prennent des airs d’après-midi ensoleillées, le coude à la portière (« For a fool », « Fall of ’82 »). On l’aura compris, The Shins ne se prennent pas au sérieux, se font plaisir et nous livrent ici un album sans prétention de pop limpide, fluide, ce qui pourrait toutefois, s’ils remettaient le couvert dans ces proportions-là une nouvelle fois, nous inviter à n’y plus prêter attention à ne pas non plus les prendre au sérieux. En attendant, ça fait parfois du bien de vivre simplement, c’est toujours largement mieux que la moitié de la bande FM.

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s