A live/Agenda/Album promotion/Approche géographique/Genres/News / Brèves/Promotion/Top 10 mensuel

Album du Top 10 – Mars 2012 : Break it yourself (Andrew Bird)


Depuis qu’il nous a séduits, en première partie d’Ani diFranco, le génial touche-à-tout de la pop-folk Andrew Bird, qui a maintenant à son actif plus d’un méfait, à mi-chemin entre orchestrations subtiles et sobriété efficace (« Sifters »), développe, une fois de plus, dans son Break it yourself, son univers musical inclassable, empreint de lyrisme et de fusion des genres, à la manière d’une pérégrination mentale et sonore (« Fatal Shore »).

Décidément, Andrew Bird n’a pas fini de nous surprendre, après son travail l’an dernier sur la Bande Originale du film Norman (on en retrouve l’approche sur « Belles » notamment), le violon toujours omniprésent, virevoltant (« Desperation … ») …

… parfois tendu comme un arc-en-ciel, qui fait le grand écart entre les genres (couleur jazz sur « Give it away », rock sur « Eyeoneye », pop bruitiste sur « Near death experience »), entre les continents, comme ce latino « Danse Carribe ou le country « Orpheo looks back » ;

… parfois comme un arc-boutant, portant la voute des compositions principales où la voix d’Andrew s’en donne à coeur joie (« Lusitania »), à la manière du bridge instrumental « Things behind the barn ».

Des pépites comme « Hole in the ocean floor » tressent quant à elles  le lien avec certaines de ses productions précédentes, notamment Apocrypha Armchair, pour le côté lyrique, moins présent sur le pourtant génial The mysterious production of eggs, qui faisait la part belle aux sifflottements du violoniste.

Cet album qui ne devait pas en être un, puisqu’il s’agissait à l’origine de jams d’artistes, autour d’Andrew Bird, prend finalement tournure l’an dernier, et parvient à livrer, d’un point de vue sonore, une unité toute naturelle, suffisante pour nous convaincre de vivre, les yeux fermés, cette expérience, du côté de la vitalité, de la couleur, de la vie : à chaque fois un peu le même, à chaque fois si surprenant. On aime, évidemment.

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s