Album promotion/Genres/Nothing compares .../Promotion/VIP / Artiste incontournable

Nothing Compares : Enter Sandman


Est-il besoin de présenter ce titre majestueusement sombre, lourd, puissant, qui ouvre l’album éponyme de Metallica (baptisé Black album), sorti en 1991 : « Enter Sandman » ? Sur une musique de  Kirk Hammett, James Hetfield et Lars Ulrich, James a justement composé des paroles de cette chanson heavy, qui leur fit vendre pas moins de 15 millions d’exemplaires de l’album dès sa sortie.

La version de Metallica : ICI

Reprise par Motörhead, popularisée si besoin était par le catcheur The Sandman à ses entrées sur ring, cette histoire de cauchemars a été reprise par l’étonnante Youn Sun Nah, sur l’incontournable Same Girl, l’un des meilleurs albums de ces dix dernières années, tous genres confondus :

La version de Youn Sun Nah : ICI

Ce que la jeune chanteuse apporte à cet hymne métal, c’est une profondeur rock basé sur une guitare folk accrocheuse, sans orchestrations, en cela très loin du travail d’un Apocalyptica par exemple : la voix pure et chaude de Youn Sun Nah nous enlise avant de nous projeter, couverts de ses cauchemars, dans l’espace de la libération ; car ce cover de Metallica sonne comme un éclatement, entre jazz vocal et rock, subtil et puissant tout à la fois. Attention, ce titre peut rendre dépendant à la demoiselle tout autant qu’à Metallica : énorme !

 

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s