News / Brèves/Promotion

Amy Winehouse : The Fragile


Fragile, est l’adjectif qui nous est toujours venu en premier, pour évoquer Amy Winehouse. Son côté dépendant l’a sans doute été tout autant, en effet, à quelque substance qu’à sa musique, attachée qu’elle était à en livrer la substantifique essence, pour envoûter nos sens. Découverte, chez Zikworld avec son album Franck, qui nous avait mis sur la piste de cette voix étonnante, de cette capacité de composition à la croisée des chemins soul, jazz, rock, nous avions intégré à notre discothèque idéale un Back to black tout simplement génial d’orchestrations, de rythmes, jamais faciles, toujours maîtrisés. Amy, nous l’avions pardue avant d’autres, dans la nébuleuse labyrinthique des chocs médiatiques, dont elle était devenue l’Ariane, jusqu’à ce qu’à 27 ans, le fil se brise, la corde (vocale) se rompe et que nous restions là, sur le bord du chemin, à regarder passer le cortège de ces titres à jamais inachevés, qui composent le Lioness : Hidden Treasures, qui fait l’actualité, encore une fois, mais sans elle. Faisant l’impasse sur la caractère commercial d’une industrie qui surfe sur une vague médiatique qui a d’ores et déjà usé et abusé d’Amy, Zikworld recommande l’écoute de ces inédits, mais surtout le retrour sur vos platines des joyaux de la dame : la meilleure manière pour que l’étincelle survive et que nous ne soyons pas à notre tour ramenés au noir le pluus complet. Rest in Peace, Amy.

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s