Album promotion/Culture musicale/Promotion/Son des régions

Le bruit, la fureur, le tumulte et le fracas (Céline Pessoa)


Du vent

Le bruit, la fureur, le tumulte et le fracas
(Démerd’Art –  Septembre 2011)

Sur fond d’un violon, aux accents de jazz tzigane, la voix d’Adrienne nous entraîne sans peine dans l’univers esthétique et si durement réaliste de Céline Pessoa : l’écriture y est sans concession pour cet « humain, l’imbécile heureux, en Céline Péssoafunambule sur le fil de la raison », poétique voire Ferréique, dans la lignée de ces plumes qui veulent continuer d’écrire demain, à deux mains. Certes, le constat est rude mais pas désespéré : les artistes, tant graphiques que musicaux, de ce livre+CD, s’attachent à peindre cet Artisan du verbe être, que l’humain saurait être, dépouillé de ses avoirs, revivifié de ses acquis, de ses savoirs. Un nouveau temps des cerises est à portée demain : soulignons qu’une telle position est plus comunarde que commune dans l’uniformité consensuelle actuelle, et chez So What, on ne manquera pas de se saisir de ce beau pavé, à balancer dans la mare en 2012, en attendant que Le bruit, la fureur, le tumulte et le fracas ne s’amplifie près de chez nous.

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s