Album promotion/Promotion

Mischievous Moon (Jill Barber)


De la pure tradition des BO holywoodienne (« Daydriemin’ « , « Mischievous Moon »), au jazz club US des 50’s (« Took me by surpise »), Jill Barber développe une musique soul profonde, presque poisseuse de quotidienneté (« Tell me » rappelle la démarche Shivaree), jazzy à souhait, gorgée d’orchestrations du plus bel effet (« Steal away », « Tenderness »). Parfois carrément légère (« Lullaby »), le chignon enfin livré au vent d’une décapotable années 60 (« Any fool can fall in love »), Jill nous mène plus près de chez nous, rive gauche (« If It wren’t for loving you »), dans les sonorités accordéoniques qu’un « Dis-moi », en Français dans le texte, ne dément pas ; parfois, intime et chaude, sa voix nous guide dans les contrées d’une Norah Jones très appréciée. Un bel album, vu du gratte ciel sur ville la nuit, avec juste cette Mischievous Moon, pour soi.

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s