Album promotion/Albums/Promotion/Son des régions

Inner Whispers (In The Divine Machine)


Inner Whispers se présente comme un langage équilibré de puissance et de mélodie, de rythmes telluriques et d’envols progressifs. Et de ce savant mélange, In The Divine Machine semble avoir fait sa marque de fabrique : « Children Eaters » ou « Stupid » allient en effet l’efficacité redoutable du duo guitare acérée / batterie qui claque, pour délivrer des brûlots rock, d’un équilibre sonore redoutable, auquel la voix de Tara se mêle efficacement, non sans jouer de sa tessiture particulièrement étendue, mais sans fioritures.

« My fears », comme « The walls of Disgrace » sont quant à eux de beaux exemples de cet exercice rythmique puissant et technique, où les artistes se trouvent un instant suspendus, entre rock et métal, un couplet d’un côté, un refrain de l’autre, à l’instar du travail initié par Elegy à partir de la période Manifestation of Fear. Mais n’est-ce pas justement une belle définition de progressivité, que cet agencement de notes tantôt entrecroisées, heurtées comme des ions qui se chargent les uns les autres, tantôt lancées en circonvolution dans l’espace ? C’est dans ce paysage tout aussi spatial qu’ intimiste, dessiné par un « Will you be there ? » très mélodieux, jamais sirupeux ou ce « Judgement Day » presque écorché, que la basse, en sablier des émotions, épaisse et ronde, semble vouloir contenir les grains de sable d’une écriture explosive (« Don’t tell », « Angel suicide »), pour n’en surligner que mieux chaque contour, chaque souffle (« Inner Whispers » ?). A la question présente dans tous les esprits, il ne faut que peu de temps pour répondre : rock ou métal, finalement peu importe, puisque ces quatre-là ont de longtemps déjà passé le tamis des genres, pour apporter leur grain à moudre à la grande roue des productions de qualité. La galette qui en est issue nourrit amplement son homme mais il en redemande. Pas vous ? J’adore la musique addictive !

Retrouvez ce mois-ci In The Divine Machine en interview sur Zicworld.

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s